LA TERRE de Constantin Balmont (Konstantin Dmitrievič Balmont)

LA TERRE de Constantin Balmont (Konstantin Dmitrievič Balmont) LA TERRE de Constantin Balmont (Konstantin Dmitrievič Balmont) La Terre enseigne à regarder profondément, — profondément. Les yeux corporels sommeillent. Brille et veille un Œil invisible. S’effrayant, il regarde Le mystère terrestre. Cependant que la Terre dit : — « Sois allègre, — je suis dans l’allégresse…

Pin It
Read More

L’infini, Giacomo Leopardi

L’infini, Giacomo Leopardi L’infini, Giacomo Leopardi Toujours tu me fus chère, ô déserte colline, Où la haie épineuse à l’âpre floraison Cache au regard l’espace et l’extrême horizon. Dans l’herbe assis, j’évoque en rêve, j’imagine, Derrière cette haie, où verdit le gazon, Des espaces sans borne, un surhumain silence, De l’absolu repos la morne somnolence….

Pin It
Read More

Comme je ne pouvais m’arrêter pour la mort, Emily Dickinson

Comme je ne pouvais m’arrêter pour la mort, Emily Dickinson Comme je ne pouvais m’arrêter pour la mort, Emily Dickinson Comme je ne pouvais m’arrêter pour la mort, Aimablement elle s’arrêta pour moi ; La voiture ne contenait que nous deux Et l’Immortalité. Nous avancions lentement, elle n’était pas pressée, Et moi j’avais rangé Mon…

Pin It
Read More

J’ai descendu, en te donnant le bras. Eugenio Montale

J’ai descendu, en te donnant le bras. Eugenio Montale J’ai descendu, en te donnant le bras. Eugenio Montale J’ai descendu, en te donnant le bras, plus d’un million d’escaliers, et maintenant que tu n’es plus là c’est le vide à chaque marche. Même ainsi notre long voyage a été court. Le mien dure encore, et…

Pin It
Read More

Le Voyage, Charles Baudelaire

Le Voyage, Charles Baudelaire Le Voyage, Charles Baudelaire I Pour l’enfant, amoureux de cartes et d’estampes, L’univers est égal à son vaste appétit. Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes ! Aux yeux du souvenir que le monde est petit ! Un matin nous partons, le cerveau plein de flamme, Le cœur gros…

Pin It
Read More

Ode à la pauvreté, Pablo Neruda

Ode à la pauvreté, Pablo Neruda Ode à la pauvreté, Pablo Neruda Quand je suis né, pauvreté, tu m’as suivi, tu me regardais à travers les tables pourries dans l’hiver profond. Aussitôt c’étaient tes yeux qui regardaient par les trous. Les fuites d’eau pendant la nuit, répétaient ton nom et ton prénom ou parfois le…

Pin It
Read More

Je te souhaite du temps, Elli Michler

Je te souhaite du temps, Elli Michler Je te souhaite du temps, Elli Michler Je ne te souhaite pas tous les cadeaux possibles,  Je te souhaite seulement ce que la plupart n’ont pas :  Je te souhaite du temps pour te réjouir et rire,  Je te souhaite du temps pour agir et pour penser  Pas…

Pin It
Read More

Nos enfants ne nous appartiennent pas, Khalil Gibran

Nos enfants ne nous appartiennent pas, Khalil Gibran, Enfants, Poème Nos enfants ne nous appartiennent pas, Khalil Gibran, Enfants, Poème Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit, Parlez-nous des Enfants. Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l’appel de…

Pin It
Read More

Je ne sais pourquoi, Paul Verlaine

Je ne sais pourquoi, Paul Verlaine Je ne sais pourquoi, Paul Verlaine Je ne sais pourquoi, Paul Verlaine Mon esprit amer D’une aile inquiète et folle vole sur la mer. Tout ce qui m’est cher, D’une aile d’effroi Mon amour le couve au ras des flots. Pourquoi, pourquoi ? Mouette à l’essor mélancolique, Elle suit…

Pin It
Read More

Dans la nuit de Henri Michaux

Dans la nuit Dans la nuit de Henri Michaux Dans la nuit de Henri Michaux Dans la nuit Je me suis uni à la nuit À la nuit sans limites À la nuit. Mienne, belle, mienne. Nuit Nuit de naissance Qui m’emplit de mon cri De mes épis. Toi qui m’envahis Qui fais houle houle Qui fais houle…

Pin It
Read More